Le Curseur

Le parc roulant du tramway de Tours est composé de 21 rames vêtues d'une livrée miroir reflétant la ville.
18 d'entre elles sont utilisées pour l'exploitation quotidienne, 2 en réserve et 1 pour les rotations liées à la maintenance. Elles ont été dessinées et conçues par l'agence tourangelle RCP. Leur design extérieur s'inspire d'un curseur. Il a été retenu en octobre 2009 par les Tourangeaux parmi 3 propositions soumises à un vote en ligne. Les bandes noires et blanches situées sur les portes et se prolongeant sur les quais des stations sont le fruit de l'intervention artistique de Daniel Buren.

Aspects techniques

De type Alstom Citadis 402, chaque rame est bidirectionnelle, longue de 43,70 mètres, large de 2,40 mètres et composée de 7 caisses.
Elles peuvent accueillir 291 passagers, dont 88 assis. Leur vitesse maximale est de 70 km/h, mais elle est limitée à 50km/h en milieu urbain.

Des apparences trompeuses

Alors que le design extérieur fait preuve d'une grande sobriété, le voyageur est interpellé par les nombreuses couleurs présentent à bord. Un rouge ultra-gloss met en valeur les différents matériaux utilisés, le gris recouvre les assises, les barres de maintien se parent de vert...

S'approprier son voyage

L'intérieur du tram de Tours s'illustre par son éclectisme. Les multiples formes d'assises ont été pensées pour répondre aux différentes durées d'un trajet. Des bancs côtoient des îlots où le bois domine. Chacun peut ainsi s'approprier son voyage selon ses goûts.

Dessine-moi un bourgeon

Les barres de maintien sont toutes décorées d'un bourgeon qui varie selon les rames. Ils ont été réalisés par 21 équipes mixtes "artisan-élèves" du lycée Gustave Eiffel de Tours. Une initiative permettant de promouvoir les métiers d'art en impliquant les étudiants dans un projet urbain majeur.