Lorsque l'art s'invite à quai

La ligne A dessert 29 stations réparties sur les 2 villes qu'elle traverse, Tours et Joué-lès-Tours. Chacune d'entre elles possède un mobilier urbain élaboré par l'agence tourangelle RCP. Il se compose de 2 abris doubles de 16 mètres de long et abritant des assises. Des citations de grands auteurs locaux sont toujours présentes. Les bornes de service rouges, surnommées totems, voient les bandes noires et blanches de Daniel Buren se prolonger. Elles abritent la billettique, le dispositif qui vous permet de vous procurer votre titre de transport. Le temps d'attente est également indiqué. Afin de mieux s'insérer dans l'environnement du secteur sauvegardé, les stations Porte de Loire, Nationale et Gare de Tours disposent d'un mobilier de couleur métallisée.

Des espaces pour les vélos

Dans certains quartiers, il vous est possible de stationner votre vélo dans des abris sécurisés d'une trentaine de places. Ils sont exclusivement réservés aux abonnés Fil Bleu munis d'un titre de transport en cours de validité.
Vous les trouverez à proximité des stations Vaucanson, Marne, Beffroi, Tranchée, Choiseul, Verdun, Gratias et Lycée Jean Monnet.

Nature urbaine

Les quais, de 43 mètres de long et 4 mètres de large, sont plus variés. Quelques uns sont agrémentés d’arbres comme aux stations Tranchée, Charles Barrier, Choiseul, Palais des Sports et Saint Paul.

Une intégration épurée

Des quais disposent d'une dominante plus minérale. C'est notamment le cas dans les zones piétonnes et apaisées où la surface plane du trottoir se prolonge aux stations Pilorget, Porte de Loire, Nationale, Liberté et 2 Lions.

Faciliter l'intermodalité

L’accent est mis sur l’intermodalité avec des quais partagés avec les bus aux stations Charcot, Marne, Liberté, Mairie de Joué et Rotière. Le percement ouest de la gare de Tours facilitent la connexion entre le tramway et les trains. La palissade et les vitraux sont l'oeuvre de Daniel Buren.