Le cœur de Tours bat au rythme de Noël… et des occasions manquées !

Durant tout le mois de décembre, Tours s’illumine pour vivre intensément la période des fêtes. Chaque fin de semaine, la foule s’y presse pour déambuler et réaliser ses achats de Noël. L’occasion d’immortaliser la ligne de tramway dans une ambiance féérique, mais aussi de repérer quelques belles occasions manquées qui dynamiseraient davantage le centre-ville.

En 2021 encore, la période des fêtes de fin d’année se déroule dans un contexte sanitaire pesant et chargé d’incertitudes. Cela n’empêche pas les Tourangeaux de profiter pleinement de cette époque toujours très animée. La marée humaine qui envahit le centre-ville de Tours chaque samedi en est sans doute la meilleure illustration.

De Jean Jaurès à la Résistance : les places s’animent

Depuis le lancement des illuminations le 26 novembre dernier, nous avons pu découvrir de nouveaux décors. Les observateurs les plus avertis auront remarqué que ceux de la rue Nationale ont été renouvelés et qu’ils ont été espacés. Seul un sur deux a été conservé. De plus en plus de commerçants se prennent aussi au jeu, c’est le cas de la brasserie Madeleine.

Si le traditionnel sapin signe son grand retour place Jean Jaurès et que le marché de Noël du boulevard Heurteloup est toujours présent, les animations irriguent d’autres secteurs du centre-ville. Comme l’an passé, les chalets sont de retour place de la Résistance. Le manège auparavant situé à côté de la gare trône fièrement au coeur de cet espace au potentiel hélas inexploité le reste du temps.

Les festivités se poursuivent place Anatole France, à proximité de la station de tramway “Porte de Loire”, où la grande roue et la patinoire extérieure viennent en complément du marché de Noël dont le succès ne se dément pas. Le pont Wilson aurait également mérité quelques animations, d’autant plus qu’il constitue un formidable balcon sur la Loire. Il doit se contenter de quelques illuminations.

La piétonnisation temporaire : la grande absente de ces fêtes

Afin d’encourager les badauds à visiter ces différents sites, un parcours a été conçu par la municipalité. Il emprunte notamment la rue du Commerce, de la Scellerie et des Halles. Le plan diffusé pourrait laisser croire qu’ils ont été spécialement aménagés pour cette période. Or, sur le terrain la déception est totale. Le visiteur découvrira seulement quelques autocollants – peu visibles et déjà décollés – apposés sur les trottoirs.

Contrairement à d’autres villes comme Bayeux, Carcassonne ou bien encore Lyon, aucune piétonnisation temporaire n’a été réalisée. Une occasion manquée dont les résultats sont sans appel : les trottoirs ne contiennent plus la foule de la rue des Halles tandis que la rue de la Scellerie est d’une tristesse sans nom, malgré un cachet indéniable. Tant pis pour le dynamisme commercial. Espérons que des leçons seront tirées de cette occasion manquée.

Un nouveau marché de Noël au pied de la cathédrale

Les retours d’expérience sont toujours bons à prendre. A ce titre, le marché de Noël de la place de Châteauneuf n’avait pas trouvé son public lors de l’édition 2020. Une belle occasion pour expérimenter un nouveau site cette année. C’est la place de la Cathédrale, et son cadre enchanteur, qui ont été retenus. Il faudra encore attendre un peu avant de dresser un premier bilan, même si son inauguration tardive le 13 décembre l’a sans doute privé d’une partie de la visibilité qu’il méritait.

Vous avez jusqu’au 2 janvier pour profiter pleinement de ces différents événements. D’autres animations ponctuent les rues de Tours, comme le manège enfantin de la rue Nationale ou la boite aux lettres du père Noël de la place Jean Jaurès.

D’ici là, toute l’équipe de Le Tram de Tours vous souhaite de passer d’excellentes fêtes de fin d’année tout en faisant attention à vous et aux êtres qui vous sont chers.